Le Barça souffre mais s’impose

Le Barça souffre mais s’impose
crédit : FC Barcelone


Après un match âprement disputé, le Barça souffre mais s’impose 3-2 et reste en course pour le titre. 


Les Tops : 

Lionel Messi : Malgré son penalty raté, il reste attentif et suit parfaitement l’action pour permettre au Barça d’égaliser. Et que dire de son coup franc ! Il nous délecte de coups francs subtilement ajustés semaine après semaine. Après une première mi-temps où peu d’espaces existaient, il a su en seconde période, tout en étant mené au score se remettre dans le match. L’action fantastique pour De Jong a poussé Lato à la faute. 

Frenkie De Jong : Sa capacité à se projeter dans la surface adverse a été capitale. Il provoque l’erreur de Lato qui ne peut que dévier le ballon de la main pour éviter que De Jong marque. Sur le second but de Griezmann, il fait un appel parfait dans l’espace laissé par Racic. Malheureusement pour lui, sa tête est repoussée par Cillessen mais Griezmann suit parfaitement pour inscrire le 2-1. 

Antoine Griezmann : Le mot décisif résume parfaitement les prestations actuelles du champion du monde français. Il marque à nouveau un but extrêmement déterminant dans la quête du titre.

Jordi Alba : Ses multiples centres ont été un danger constant pour la défense adverse. En témoigne son centre déposé sur la tête de Jong repoussé par Cillessen, puis parfaitement suivi par le natif de Mâcon. 

Le Flop : 

Le duo Clément Lenglet-Gerard Piqué

Le premier but de Valence est entièrement à mettre à leur crédit. Sur l’accélération de Guedes, Piqué est une nouvelle fois éliminé facilement. Il se jette bien trop souvent dans le vent, permettant aux attaquants adverses d’en profiter. C’est le cas de Guedes qui, finalement butera sur Ter Stegen. Sur le corner qui suit cette action, Clément Lenglet lâche complètement le marquage et laisser filer Gabriel Paulista qui n’a plus qu’à ajuster sa tête. Cette défense centrale aux abois peut expliquer les difficultés des catalans à ne pas encaisser de buts. À l’image de leur défense centrale, le Barça souffre mais finalement s’impose.

9 599 pensées sur “Le Barça souffre mais s’impose