La première place s’éloigne

La première place s’éloigne
crédit : FC Barcelone


Après ce résultat nul 0-0, la première place s’éloigne inexorablement pour les catalans. 


Les Tops


Ter Stegen : Dans un match aussi décisif que celui-ci, il aura été un véritable mur,  repoussant, principalement en première mi-temps, les assauts madrilènes.  

Messi : Son exceptionnel raid solitaire, dont lui seul a le secret, aurait pu se conclure d’une toute autre façon si Oblak n’avait pas sorti une formidable parade. Les accélérations de la Pulga auront été dévastatrices, provoquant les fautes adverses mais aussi de nombreux décalages.


Les Flops


Pedri : Cela fait un temps qu’il semble épuisé physiquement et ses performances s’en ressentent. Depuis quelques matchs, la pépite espagnole de dix-huit ans n’a plus cette influence positive au milieu de terrain qu’il avait auparavant. Il manque cruellement de vivacité, il commet également plus d’erreurs balle au pied. 

Le coaching de Koeman

Encore une fois, le hollandais a été trop frileux et aurait pu effectuer des changements bien plus rapidement. On ne change pas le caractère d’un entraîneur. Les changements opérés par l’entraîneur hollandais prouvent sa nature. L’entrée de Sergi Roberto, dans un match où il faut créer le déséquilibre face à un bloc solide défensivement, prouve la mentalité de Koeman. Certes, la planification sportive est désastreuse depuis des années. Les recrues ne sont pas au niveau et les cadres vieillissants de l’équipe n’ont toujours pas de successeur. Mais personne ne force Koeman à attendre la 75ème minute pour tenter de bouger les choses. Riqui Puig, par exemple, aurait été plus utile pour donner du tonus à un milieu de terrain dépassé. Difficile sans avant centre de perturber une défense aussi bien organisée. La possibilité de libérer De Jong, et ainsi, de lui offrir l’option de se projeter vers le but d’Oblak aurait dû être adopté. Au lieu de cela, les supporters du Barça ont dû se contenter d’un coaching conservateur. De ce fait, le FC Barcelone n’a pas su dominer ce rendez-vous crucial. Par conséquent, la première place s’éloigne et les catalans n’ont plus leur destin entre leurs pieds.

3 386 pensées sur “La première place s’éloigne